Travailler à la maison

travail à la maison home office

Cela fait trois ans que je travaille à la maison.

Trois ans que j'ai quitté mon emploi salarié pour me lancer dans l'entrepreneuriat.

C'est fou comme le temps passe vite. Je souhaiterais partager cette aventure et surtout mon retour d'expérience sur le travail à la maison. J'ai toujours voulu développer mon entreprise pas-à-pas où chaque nouveau projet est financé par mes bénéfices. Un côté slow business qui me correspond totalement et pour lequel il faut rester patient. Financer un bureau pour Atelier Charlotte Auzou n'est donc pas encore à l'ordre du jour, et finalement, je crois que ça me va.

Il est facile de devenir envieux des entrepreneurs qui se développent super vite et qui ont le beau showroom, la belle adresse, la belle déco. Travailler à la maison a été une décision dirigée par des contraintes financières au départ, mais aujourd'hui j'y trouve de nombreux avantages et avoir un bureau ne me fait plus autant rêver et je vais vous dire pourquoi.

Pourquoi j'aime travailler à la maison

• Pas de transports en commun !
Je ne perds pas plusieurs heures par jour à me rendre sur mon lieu de travail. No stress, le chemin entre ma chambre et mon atelier est super court :-)

• Profiter de mon fils tout en maximisant mon temps de travail.
Cela rejoint mon point précédent. Il finit la crèche à 18h15, je finis donc de travailler à 18h. Aucun temps perdu ! Et le vendredi, je vais le chercher à 16h et nous passons un bon moment ensemble à la maison, au parc, ou en balade.

• Le calme.
Pas de collègues, pas de bruit. Donc hyper productivité. Non ? Ou sinon, l'avantage, c'est de bosser en écoutant des podcasts, de la musique et Netflix, et ça ne dérange personne.

• La flexibilité.
J'ai envie d'aller à la piscine en plein milieu de l'après-midi ? Je peux. Mon frigo est vide, il faut faire les courses ? Je peux (même si ça me gonfle...). La solution, je travaillerai le soir.
Bon, je vous rassure, souvent les moments "plaisir" disparaissent à cause d'un to-do list longue comme le bras, mais c'est agréable de se dire que si on veut, on peut !

• Le confort.
Travailler pieds nus, en pyjama, enroulée dans mon plaid... Aucune honte, personne pour me voir :-)

Pourquoi je rêve d'un bureau

• Me nourrir. La cantine me manque. Quoi ?! Oui, vous avez bien entendu.
Quand j'étais salariée, c'était un bon moment de détente entre collègues où je pouvais manger un repas complet et différent tous les jours tout en mettant les pieds sous la table. Aujourd'hui, je dois cuisiner, faire la vaisselle (je déteste faire la vaisselle !), vérifier que mon frigo est toujours plein, et ça me prend un temps insensé. Ou sinon, je mange n'importe quoi par flemme et ce n'est pas non plus la solution.

• La solitude.
Il faut le dire, travailler à son compte et à la maison peut développer un côté "ermite". Alors, je me concocte quasiment toutes les semaines une journée où je mixe rendez-vous et coworking. Pour l'instant, j'ai testé le 10h10 avec sa déco conviviale et vintage pour me poser quelques heures avec mon ordinateur et avancer sur mon boulot. Bref, ce jour-là, je sors de chez moi et je vois des gens. Truc de dingue !

• La frontière vie pro / perso.
J'ai la chance d'avoir une pièce dédiée pour mon activité professionnelle. Gros point positif ! Mais finalement, je déborde souvent des limites de cette espace dans les autres pièces de la maison. Je reçois des clientes dans mon salon, ma chambre sert de cabine d'essayage, j'utilise chaque recoin libre comme espace de stockage. Alors pour préserver ma petite famille, j'ai commencé, pour cette saison des mariages, à réserver des salles de réunion à Paris les samedis pour recevoir mes clientes. À part le côté déménageur de cette transhumance entre mon chez moi et ces showrooms éphémères toutes les semaines, le bilan est plutôt positif.

Ces derniers temps, j'ai donc travaillé à trouver des solutions pour ne pas focaliser sur ces inconvénients et pour l'instant, je suis plutôt contente. Pourvu que ça dure !

Et vous, aimez-vous travailler à la maison ? Quels sont vos conseils pour faire de cette aventure un plaisir au quotidien ?

Vous aimeriez aussi

La petite robe noire avec 2 patrons de couture
La petite robe noire avec 2 patrons de couture
  Mes expérimentations autour du patron Hanoï, issu de mon livre "Apprendre à coudre ses robes et petits hauts", con...
Lire la suite
Tuto couture : le sac de courses doublé
Tuto couture : le sac de courses doublé
Réaliser un sac en tissu avec doublure Pour créer votre sac en tissu, il vous faut :une machine à coudreun tissu à mo...
Lire la suite
Tuto couture : le top froncé
Tuto couture : le top froncé
Réaliser un top à fronces Pour créer un top à fronces, il vous faut :une machine à coudrede tissuune bobine de filun ...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés