Coudre en mode "zéro déchet"

coudre en mode zéro déchet blog charlotte auzou

Dans une tendance actuelle à la réduction de nos déchets, je me suis interrogée sur mon approche de la couture et comment je pouvais lors de mes sessions de création optimiser l'utilisation des fournitures et réduire mes déchets. Je partage avec vous mes réflexions. N'hésitez pas à commenter avec vos astuces ! 

Utiliser ses chutes

J'ai déjà partagé avec vous dans un précédent article pleins d'idées de petits projets couture afin d'utiliser vos chutes de tissus. Cela va du grand patchwork à la petite culotte en passant par le bracelet de montre. Et si vous n'avez pas l'utilité de ces accessoires, ils peuvent être de bonnes idées cadeaux. 

Conserver ses patrons

Lorsque nous cousons, il faut décalquer chaque patron pour pouvoir couper notre tissu. Et il m'arrive très souvent de coudre plusieurs fois le même patron, c'est donc super important de bien conserver son patron décalqué pour pouvoir le réutiliser. Je conserve mes patrons dans des grandes enveloppes A4 sur lesquelles j'écris la référence du modèle et pleins d'informations comme la taille, les modifications apportés, les marges de couture, et mes commentaires sur le vêtement fini pour améliorer ma prochaine cousette... 

Ne pas tout imprimer pour les patrons PDF

 Est-ce vraiment utile d'imprimer les instructions à l'époque où nous avons toutes des smartphones ou des tablettes ? Soyez numérique et consultez les pas-à-pas de montage de votre projet couture sur un écran sans passer par la case imprimante. 

Et pour le patron, vérifiez que toutes les pièces de la planche sont bien indispensables et sélectionnez au besoin les pages à imprimer. Par exemple, pour les jupes froncées qui ne sont que des rectangles, je ne fournis jamais de planche à patron et vous préconise de tracer la pièce directement sur votre tissu. C'est du papier (et du temps de scotchage !) de gagné.

Recalculer la consommation de tissus

En tant que créatrice de patron, je calcule pour chaque modèle la consommation de tissu pour les instructions. J'essaie d'optimiser au maximum mais il y a de nombreuses contraintes que je prends en compte qui peuvent peut-être être optimisées pour votre projet. 

• Par exemple, les pièces sont positionnées toujours dans le bon sens pour prendre en compte le motif du tissu. Essayez de retourner certaines pièces (tout en conservant le droit-fil) pour gagner de la place. 
• La consommation de tissu est calculée pour la plus grande taille, les pièces peuvent donc être disposées autrement pour les plus petites tailles. 
• Le plan de coupe prévoit des parementures dans le même tissu. Avez-vous dans vos chutes un tissu assorti de qualité similaire ? Vous pourriez l'utiliser sans problème car il sera caché à l'intérieur de votre vêtement. 
• Les métrages préconisés sont prévus pour une largeur de tissu prédéfinie (140 cm pour moi qui est un standard des tissus d'habillement). Mais certains tissus sont plus ou moins larges, il y a donc matière à optimiser. 

Vous l'aurez donc compris, il faut décalquer son patron et bien retravailler son plan de coupe avant de choisir et d'acheter son tissu. Ce qui m'amène au conseil suivant... 

Planifier ses projets couture

Il est toujours hyper tentant de craquer pour un coupon de tissu canon repéré chez notre marque préféré ou sur Instagram. Et ensuite, nos placards ne nous remercient pas, notre to-do list couture s'allonge et nous prenons la bonne résolution de ne plus acheter de tissu le 1er janvier :) Planifiez donc vos projets couture en n'achetant un tissu qu'avec un patron associé pour acheter le bon métrage et éviter les chutes et les coupons qui s'ennuient en attendant d'être cousus... 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

« Dans tous mes livres, je cherche à vous proposer une approche simple, ludique et sans prise de tête de la couture. Amusez-vous bien ! » 

Charlotte