Skip to content

Cart

Your cart is empty

mariage

Elles ont cousu leur robe de mariée !

Les patrons personnalisables #MaRobeAtelierCharlotteAuzou sont parfaits pour sa lancer dans la couture de sa robe de mariée. Accompagnés de l'ebook "Ma robe de mariée : conseils et techniques pour coudre sa robe d'exception", vous avez tous les outils pour que ce magnifique projet couture soit une réussite et un plaisir à réaliser. 

Elles sont déjà nombreuses à s'être lancée dans l'aventure. J'ai demandé à quelques-unes d'entre elles de témoigner et de partager leur expérience. J'espère que ça vous inspirera à vous lancer dans ce projet. Bonne découverte ! 


♡ IRIS ♡

@little_miss_iris_

coudre sa robe de mariée blog patron couture conseils charlotte auzou
coudre sa robe de mariée blog patron couture conseils charlotte auzou
coudre sa robe de mariée blog patron couture conseils charlotte auzou

« Nous avons décidé de nous marier très rapidement. Un mois et demi s'est écoulé entre la décision et le jour J. On voulait quelque chose de simple et authentique, un tout petit mariage juste entouré par notre famille proche. Comme notre histoire.

Pour la robe, je ne me voyais pas avec une robe de mariée traditionnelle, trop impersonnelle, trop loin de ce que nous voulions pour cette journée. Alors j'ai fait le pari fou (pour une débutante comme moi) de coudre cette robe moi-même. J'ai aimé pouvoir tenter plusieurs styles de manches avec le haut et le bas que j'avais choisi. Parfois on a une idée de ce qu'on voudrait mais cela ne fonctionne pas toujours avec l'ensemble et le choix du tissus. J'avais réalisé plusieurs projets couture mais jamais d'une telle ampleur et de surcroît sans avoir droit à l'erreur vu le délai dont je disposais ! Un vrai challenge mais quel bonheur d'être accompagné par son "bébé" pour cette belle journée...

Je pense qu'il est important de prendre le temps de bien réfléchir à son projet et surtout ne pas hésiter à faire des tests. Pour ma part, malgré le peu de temps dont je disposais, j'ai réalisé la robe dans un autre tissu qui s'en approchait en terme de tombé mais bien moins cher. C'est là que je me suis rendue compte par exemple que le type de manches sélectionnées n'allait pas trop avec ma morphologie ni avec le style que je voulais donner à ma robe. »


♡ SOPHIE ♡

@wanasty

couture robe de mariee facile conseils techniques charlotte auzou
couture robe de mariee facile conseils techniques charlotte auzou

« Une très bonne amie m’a demandée de coudre pour les enfants du cortège des ceintures, des noeuds papillons et des noeuds pour cheveux. On s’est retrouvé toutes les deux au Marché Saint Pierre pour acheter le tissu et elle me dit qu’elle n’a toujours pas trouvé sa robe pour le mariage civil. Je n’osais pas lui proposer de lui coudre et elle n’osait pas me demander... finalement on s’est regardé et ce fut évident.

J’ai adoré tout d’abord chercher le patron parfait pour ce projet et les patrons personnalisables Atelier Charlotte Auzou étaient parfaits car la mariée voulait un dos nu et une jupe patineuse. Ensuite, j’ai aimé créer la toile et faire les essayages et surtout il n’y a eu aucun ajustement à faire pour la version finale. J’ai simplement agrandi un peu le patron grâce aux conseils de Charlotte pour que cela corresponde aux mensurations de la mariée.

La création d’une toile et le choix des matières sont pour moi deux choses très importantes pour se lancer dans la couture d’une robe de mariée. Ce fut une super expérience que je tenterai à nouveau avec plaisir. »


♡ SYLVIE ♡

@luniverscouturedesylvie

patron couture robe de mariée conseils techniques témoignage blog charlotte auzou
patron couture robe de mariée conseils techniques témoignage blog charlotte auzou

« J'ai décidé de faire la robe de mariée de ma fille parce que j'avais déjà fait celle de sa sœur. Ce qui m'a plu dans ce projet, c'est qu'on a pu choisir de personnaliser la robe en trouvant les différentes parties, bustier manches et jupes en patrons téléchargeables sur internet et que les explications pour les différents patrons étaient claires.

Ma fille a donc choisi le bustier encolure et dos en V, les manches 3/4 qu'on a décidé de raccourcir un peu et la jupe longue avec plis à la taille. La robe est unique ! Et surtout, ma fille m'a fait confiance.

Le conseil que je peux donner pour celles qui veulent se lancer, c'est d'abord de trouver un bon patron avec de bonnes explications et surtout de se faire confiance. Je ne suis pas une couturière professionnelle, je couds depuis 3 ou 4 ans mais je n'ai jamais eu peur de réaliser cette robe. Bien sûr elle n'est pas parfaite mais toutes les personnes qui l'ont vue l'ont trouvée très belle. »


♡ STÉPHANIE ♡

@stal.tanie

coudre combinaison mariée temoignage charlotte auzou
coudre-combinaison-mariee-blog-charlotte-auzou.jpg

« Si on m’avait dit il y a quelques mois "Hey Salut Steph, tu saurais me faire ça ?" avec la photo qui accompagne, je ne l’aurai pas cru ! Je commence à me défendre en couture, mais de là à me faire confiance pour ce jour si particulier, quel honneur !

Lorsque j’ai vu les propositions de mon amie, j’ai tout de suite su vers quels patrons m’orienter. J’avais déjà fait une combipantalon pour moi mais le challenge était de faire pour quelqu’un d’autre, un corps que je ne connais pas avec des mesures différentes. Nous avons commencé l’aventure de la création courant juin 2020 pour un mariage le 31 décembre. Grâce à la toile (et même si le tissu était de moins bonne qualité), nous avons pu voir les modifications à faire. On a décidé de retirer les poches afin que ce ne se voit pas par transparence, car même si le tissu final était épais de de bonne qualité, ça n’aurait pas été très joli.

Tout m’a plus dans ce projet, la recherche du patron idéal pour coller aux attentes de mon amie, nos discussions, la recherche des tissus et le fait que j’ai réussi à me dépasser pour mener à bien ce projet. Je me suis équipée de plusieurs livres comme "Ma garde-robe à coudre pour toute l’année" et l'ebook "Ma robe de mariée" qui sont des mines de conseils, des indispensables si vous voulez faire vous-même votre tenue de mariée. J’ai même des idées de patrons mais ce n’est pas DU TOUT mon domaine de compétence alors à bon entendeur ! »


♡ ANDRÉA ♡

@jemedesfils

coudre combinaison mariée temoignage charlotte auzou
coudre-combinaison-mariee-blog-charlotte-auzou.jpg

« J’ai voulu coudre ma robe de mariée pour qu’elle soit unique, que je sois unique, et pour surprendre aussi (le fameux « c’est toi qui l’a faite ? Wahou » qui rend très fière). Pour qu’elle soit aussi une aventure, pour écrire une histoire un peu plus profonde autour de cette robe qu’on ne porte qu’une seule fois (a priori). Pour apprendre de nouvelles techniques et travailler de nouvelles matières.

C’est une robe d’exception. Il faut prévoir du temps pour mener à bien ce projet. Il y a le temps de l’inspiration, l’élaboration de la toile (pour ma part, j'ai cousu une vraie robe pour la saison printanière), la commande des matières, l’organisation de la découpe, l’assemblage, les finitions, les améliorations et les retouches. Je rêvais la nuit de l’ordre des coutures à respecter, des étapes stressantes comme la pose de fermeture éclair invisible ou la couture des dentelles.

Je savais déjà que je voulais utiliser les patrons personnalisables Charlotte Auzou. J’ai donc recherché des modèles compatibles que je pourrais adapter, chez plusieurs créatrices. Pour les tissus, je me suis laissée guider par l'ebook "Ma robe de mariée". J’ai commandé des échantillons de dentelles avant de me décider. Puis j’ai choisi chez Stragier un crêpe satin ivoire et une dentelle de Calais Art déco ainsi que la lichette, la fermeture éclair invisible, le biais organza et les boutons recouverts. J’ai réalisé la doublure en viscose blanche.

Il y a tout de même quelques petits échecs dans ce projet. Je voulais ajouter une épaisseur de mousseline sur la jupe pour plus de légèreté. Mais j’ai complètement raté la découpe, je n’ai donc pas pu utiliser ce qui avait été découpé… Autre mini déception, j’aurai dû doubler la dentelle dos par un tulle transparent pour éviter qu’elle ne tombe. Je vous rassure, cela n’a perturbé personne à part moi. Toutes les autres petites erreurs dont je ne parle pas ici restent dans mon jardin secret et font de ma robe, une robe unique, qui me ravit. Je conseille surtout d’essayer, de se tromper et de s’adapter surtout. J’imagine à présent comment la transformer pour pouvoir la mettre différemment et plus fréquemment : un haut et une jupe par exemple. »


♡ NATHALIE ♡

@take_away_couture

coudre robe mariée temoignage charlotte auzou
coudre robe mariée temoignage charlotte auzou

« En 2019, pour nos 20 ans de vie commune, mon mari m’annonce que nous allons nous marier à l’île Maurice, là ou il m’a demandé en mariage un an plus tôt. Il a voulu organiser la cérémonie de A à Z. Il ne me restait plus qu’à trouver ma tenue. Pour moi, qui suis autodidacte en couture cela à de suite représenté un énorme challenge que de coudre Ma Propre Robe de Mariée. Je me suis dit que je pouvais relever le défi !

J’ai réellement aimé toutes les possibilités que la robe de mariée pouvait offrir en terme de forme, modèle ou tissus. Cet embarras du choix laisse libre court à notre créativité. Mais avant de me lancer dans une couture, le projet prend vie petit à petit dans mon esprit. Je le réalise et pense à toutes les difficultés que je pourrais rencontrer lors de son élaboration. De ce fait, je peux anticiper les erreurs. J’aime particulièrement cette phase car elle me permet d’encore plus apprécier mon projet une fois aboutie . Il est toujours agréable de pouvoir se dire une fois le travail terminé : « Elle est exactement comme je me l’étais imaginé » . 

Il est important selon moi de bien connaître les formes de son corps afin de trouver le modèle qui flatte le plus sa silhouette. Ensuite, faire son choix de tissu selon le rendu que l’on souhaite. Une robe vaporeuse , un joli tombé avec de la tenue…. Il faut garder également à l’esprit qu’il y aura sans doute plusieurs toiles à coudre avant d’atteindre le tombé parfait. S’armer de patience peut servir ! Pour finir, que ca sera l’un des plus beaux jours de notre vie alors n’oubliez pas de prendre plaisir pendant cette couture ! »


♡ MARIE ♡

@meouiboo

coudre robe mariée temoignage charlotte auzou
coudre robe mariée temoignage charlotte auzou

« J'ai voulu coudre ma robe de mariée parce que je voulais relever ce défi dont on n'a l'opportunité qu'une fois dans sa vie. Ce projet, c'était à la fois l'occasion de faire une robe qui me ressemble vraiment sans avoir les contraintes du prêt-à-porter où il y a toujours des éléments à reprendre. Il va sans dire que c'était aussi le moyen d'économiser quelques centaines voire milliers d'euros sur une robe que je n'allais mettre qu'une fois dans ma vie.

Ce qui m'a plu, c'est d'être parvenue à me créer des manches effet dentelle "marinière" en la fabriquant moi-même puisque je ne trouvais pas ce que je voulais dans les magasins, surtout en pleine crise sanitaire où les magasins avaient très peu de stocks. Je me suis inspirée de l'idée que Charlotte propose dans son e-book pour créer soi-même sa dentelle, à la différence près que j'ai pris en sandwich mes rubans de satin entre deux couches d'organza. Mais au-delà de ce détail, je suis surtout heureuse d'être allée au bout de ce projet alors que peu de proches m'en pensaient capable. Défi relevé !

Que vous fassiez des essayages ou non, je vous recommande de faire plusieurs toiles. J'en ai fait 3 au total (dont une robe que j'ai raccourcie pour pouvoir la porter par la suite) : cela m'a permis de faire mûrir mon projet et de gagner en confiance au moment de découper mon beau tissu. Pour la couture de la robe finale, je vous conseille d'étaler un grand drap propre sur votre zone de découpe / sur la table de votre machine à coudre et surtout de vous laver les mains régulièrement pour être sûre de ne pas salir votre beau tissu. Je vous conseille aussi vraiment de coudre une triplure pour que vos marges de coutures ne se voient pas par transparence, c'est ce qui rendra votre robe vraiment qualitative. Et surtout : prenez-y vous en avance pour vous éviter du stress supplémentaire ! »


♡ MARINE ♡

@ancre_marine_couture

coudre robe mariée temoignage charlotte auzou
coudre robe mariée temoignage charlotte auzou

« J’ai voulu coudre ma robe de mariée pour me lancer un défi : coudre des belles matières, différentes de la couture « quotidienne ». Mais aussi pour avoir un modèle unique et avoir le plaisir de dire « c’est moi qui l’ai faite », c’est toujours une fierté. Et quel bonheur de voir les yeux de son amoureux quand il vous voit arriver avec votre robe !

Ce qui m’a vraiment plu dans ce projet c’est le fait de travailler des matières que je n’ai pas forcément l’habitude de coudre et être sur un projet plus « réfléchi », dans le sens où ce n’est pas une cousette qu’on coud en une après-midi !

Je crois que le meilleur conseil pour se lancer dans ce projet c’est : PRENDRE LE TEMPS.
Prendre le temps de choisir le patron, pour ma part je voulais absolument un joli dos, c’est chose faite avec le dos losange.
Prendre le temps de choisir les tissus et ne pas hésiter à faire des tests sur des petits morceaux pour voir comment se « comporte » le tissu.
Prendre le temps de faire une toile pour ajuster au mieux. Même si cela prend du temps c’est pour un résultat au top !
Prendre le temps de faire les finitions, vraiment… c’est encore plus joli quand c’est aussi beau à l’extérieur qu’à l’intérieur. Même s’il y a des défauts, il faut en être fière, faire au maximum, même quand on est en galère sur une couture ou autre chose, ne pas abandonner et laisser de côté pour reprendre plus tard si besoin. Dernière chose, c’est un plaisir de coudre ce projet et il faut que ça reste un plaisir. Ne pas se lancer dans ce projet à la dernière minute. »


♡ CHRISTIE ♡

@crikkkkk

coudre robe mariée temoignage charlotte auzou
coudre robe mariée temoignage charlotte auzou

FR27 Photographie

« Je n'avais jamais vraiment envisagé de coudre une robe si importante dans une vie. C'est un peu comme imaginer grimper le Mont Blanc sans avoir jamais fait d'escalade auparavant. J'ai toutefois décidé de coudre ma robe de mariée car le timing s'est accéléré durant l'été 2019. Avec mon chéri, nous avions plusieurs fois abordé le sujet du mariage mais sans mettre les choses en route. Nous voulions quelque chose qui nous ressemble et de pas trop conventionnel. J'ai acheté du crêpe beige au mois de mai, au cas où l'on se déciderait à passer le cap cet été là. Et j'ai bien fait ! Au mois d'août, nous avons décidé de célébrer notre amour en septembre. Nous avons donc organisé notre mariage en 5 semaines.

Heureusement, j'avais une idée assez précise de ce que je voulais. J'ai commandé en ligne du tulle brodé en croisant les doigts pour que les couleurs s'accordent. Heureusement, cela fût le cas. J'avais évidemment fait une toile avant de couper mes jolis tissus. J'ai systématiquement des problèmes de taille au niveau du dos et de la poitrine. J'ai tenté la taille 38 avec un bonnet C/D stature "petite". La taille correspondait à mon idée, une robe dans laquelle je pouvais manger, bouger, rire. Et surtout sans ajustements ! C'était un vrai soulagement car je n'avais qu'un mois pour la réaliser (sans compter le changement d'avis concernant la jupe à 3 jours du mariage.. pour finalement revenir à l'idée initiale et ajouter ainsi du piment à toute cette préparation de mariage !)

Ce qui m'a plu dans ce projet de couture est bien évidemment le challenge que cela représente tant au niveau des matières que des techniques de couture. Je n'avais jamais posé de lichette boutonnière et ni utilisé le pied ourleur. J'étais presque dans un état méditatif tant j'étais absorbée par mon ouvrage et le soin que j'y apportais. J'y ai mis tout mon amour et c'est en cela qu'elle est belle. Quelle joie quand tout est exactement comme on l'avait en tête et que la robe nous ressemble. Quelle fierté quand on voit nos proches émerveillés devant notre travail. Et parfois incrédules. 

Cela paraît facile à dire après coup... mais le seul conseil qui me paraît vraiment important c'est d'oser rêver et se lancer. Il y a une citation de Novalis qui symbolise, pour moi, la couture de sa robe de mariée : "Si vous apercevez un géant, regardez d'abord la position du soleil, et voyez si le géant n'est pas l'ombre d'un pygmée." Comme tout projet ambitieux, cela peut paraître insurmontable mais en faisant les choses étapes par étapes, on y arrive. Petit à petit, on arrive à dégrossir la montagne qu'on se faisait du projet. Il faut aussi rester tolérant vis-à-vis de ses réalisations. On est bien souvent le juge le plus critique envers nous-même. Gardons à l'esprit que le plus bel aboutissement n'est pas nécessairement synonyme de perfection. »

Leave a comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

All comments are moderated before being published.

READ MORE...

Apprendre à Coudre ses Vêtements et Accessoires, Livre de Couture pour Débutantes par Atelier Charlotte Auzou

Une Nouvelle Vie Pour Mon Premier Livre

C'est avec grand plaisir que je vous annonce la sortie vendredi 24 mai 2024 de l'édition revue et augmentée de mon premier livre de couture "Apprendre à coudre ses vêtements et accessoires". Les ...

Read more
Cousons Ensemble une Combishort
tutoriels

Cousons Ensemble une Combishort

Cette semaine, je vous embarque dans mon atelier pour coudre avec les patrons à personnaliser. Vous me suivez ?  Nous allons réaliser une combishort en mixant le haut Chemise classique, le bas Co...

Read more
Coudre une Robe Estivale en Broderie Anglaise avec les Patrons à Personnaliser Atelier Charlotte Auzou
inspirations

Inspirations pour Coudre les Patrons Personnalisés #25

Ça fait un petit moment que je ne vous ai pas proposé ce type d'article. Le printemps est là et les envies couture pour la saison aussi. Pendant que je suis en plein travail sur les prochaines nouv...

Read more